Les frontières du Mexique, du Guatemala et du Belize sont ouvertes et  notre agence vous permet de voyager en toute sécurité – En savoir plus

Infos pratiques Guatemala

©nlphotos

Formalités

Faut-il un visa pour se rendre au Guatemala ?

Il n’y a pas besoin de visa pour voyager au Guatemala, seul votre passeport, valable encore 6 mois après votre retour, suffit, pour un voyage qui peut durer moins de 90 jours !

Attention toutefois, la majorité des vols internationaux au départ de l’Europe passent par les USA. Pour un transit par les Etats-Unis, il est impératif d’être muni d’un passeport biométrique et de remplir le formulaire ESTA (tarif 14 USD).

Quelles sont les mesures misent en place par le Guatemala vis-à-vis du Covid 19 ?

Toutes les informations concernant les restrictions d’entrée sur le territoire Guatémaltèque et les mesures de prévention pour lutter contre la propagation de la Covid 19 sont actualisées sur cette page.

Général

Quand partir au Guatemala ?

Le Guatemala est un petit pays mais doté d’un important relief. Ainsi, il jouit d’une grande diversité de climats.

  • Les terres dites « basses » (côtes Pacifiques et Caribéennes, Peten, Rio Dulce) restent chaudes et humides toute l’année. Il y fait bien sûr plus chaud durant la saison sèche (de mi-octobre à avril) avec des températures entre 30 et 36°C.
  • Les hautes terres et altiplano, les températures varient entre 20 et 25°C mais les grandes villes étant situées entre 1500 et 2300 mètres d’altitude , l’amplitude thermique est importante entre le jour et la nuit. La température peut facilement descendre en dessous des 10°C le soir, il est donc recommandé de prévoir une petite doudoune/polaire.

La période idéale pour partir s’étale de mi-octobre à avril (saison sèche).

Durant la saison des pluies (mai à début octobre), l’air est très humide et les températures sont élevées. Il y a souvent des orages qui s’accompagnent de fortes pluies et routes boueuses. Si vous voyagez à cette saison, vous trouverez un peu de fraîcheur en altitude. Sachez que la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique au Guatemala restent chauds toute l’année avec des températures comprises entre 28°C et 31°C.

Décalage horaire

  • En hiver (en Europe), le décalage horaire est de -7 heures avec la France. S’il est 14h en France, il sera 7h du matin au Guatemala.
  • En été (en Europe), le décalage horaire est de -8 heures, il sera donc 6h du matin au Guatemala quand il sera 14h en France.

!! : Notre agence locale étant basée à Guatemala City, pensez au décalage horaire lors de vos échanges avec votre conseiller locale.

Téléphoner, se connecter à internet, envoyer du courrier lors d’un voyage au Guatemala, comment faire ?

– Poste : La poste guatémaltèque n’a pas très bonne réputation. Il y a de fortes chances pour que vos cartes postales se perdent en chemin et si elles arrivent, il faut prévoir trois bonnes semaines. Pour l’anecdote, la poste guatémaltèque a été privatisée en 1999, son bon fonctionnement est fréquemment mis à l’épreuve. Si bien que depuis l’été 2016, l’ensemble du réseau postal est paralysé et il est donc impossible d’envoyer et de recevoir du courrier au Guatemala (à moins de recourir aux services de compagnies privées).

– Téléphone & internet : l’indicatif téléphonique du Guatemala est le +502 et la compagnie nationale est Claro. Internet est présent presque partout au Guatemala, notamment dans les cybercafés, restaurants et hôtels (wifi).

Nos conseils : Pour ce qui est des appels internationaux, passez-les plutôt gratuitement, lorsque vous aurez une connexion Wifi, en vous servant d’applications mobiles comme Skype ou WhatsApp.
Pour les appels locaux, faites débloquer votre téléphone portable avant de partir et achetez-vous une carte SIM au Guatemala, dans une grande ville ou à votre arrivée à l’aéroport. Vous pourrez ensuite acheter, si besoin, des cartes pour recharger votre crédit. Idéal pour joindre notre agence locale à tout moment ou votre guide.

Pas de crainte, donc, vous pourrez rester connectés, si vous le désirez, pendant toute la durée de votre voyage au Guatemala !

Changer mon argent, payer mes achats au Guatemala

La monnaie locale est le Quetzal, du même nom que l’oiseau emblématique du pays. Il existe des billets de 1,5,10,20,50 et 100Q ainsi que des pièces.

La seule monnaie étrangère que vous pourrez changer partout (et qui est acceptée par la plupart des commerces en zone touristique) est l’US dollar. Depuis quelques années, il est entré en vigueur comme 2ème monnaie au Guatemala.

Vous ne rencontrerez pas de difficulté à changer votre argent au Guatemala. Vous trouverez des bureaux de change à Guatemala City et dans les grandes villes ainsi qu’ à l’aéroport. Les horaires d’ouverture sont de 8h30 à 17h. Sachez que les frais de change sont très variables d’une banque à l’autre et peuvent être multiplié par cinq.

Une excellente solution consiste à retirer votre argent directement en quetzal dans un distributeur automatique, les taux de change y sont généralement avantageux, bien que vous ayez des frais bancaires de retraits internationaux.

De manière générale, nous vous conseillons de toujours avoir des quetzal en liquide, en petites coupures, sur vous. En effet, il n’est pas toujours possible de régler par carte, surtout pour des petites sommes ou dans les boui-bouis ou petits village.

Privilégiez la carte bancaire VISA pour un voyage à l’étranger et pensez à prévenir votre banque avant votre voyage pour vérifier la limitation de plafond, de paiements et retraits à l’étranger et si besoin l’adapter.

Coût de la vie et budget sur place au Guatemala ?

Le Guatemala est l’un des pays les moins chers d’Amérique latine.
Le salaire moyen d’un Guatémaltèque est de 2 200Q (environ 250€). En dehors des marchés et des restaurants locaux, comme partout, les produits et services à destinations des touristes sont plus chers.

Budget sur place, comptez entre :

  • 20/25€/jour/personne (backpacker) pour une nuit en auberge avec salle de bain partagée, bouis-bouis local pour manger et transport en bus.
  • 50/75€/jour/personne (backpacker+) pour une chambre privée avec salle de bain, restaurants et transports en bus et taxis.
  • >100/250€/jour/personne (voyage sur-mesure) pour des hébergements de charme, une variété de restaurants locaux et gastronomiques, le service de guides locaux privés et des transports en véhicules privés et avions.

Vie pratique

Festivités & Jours fériés au Guatemala

Selon la période à laquelle vous partez au Guatemala, peut-être y aura-t-il un jour férié pendant votre séjour. Si cela peut s’avérer être une bonne surprise (découverte des coutumes locales, défilés…), il vaut mieux, malgré tout, le savoir à l’avance car les magasins/banques sont généralement fermés en ces occasions.

– 31 décembre-1er janvier (Nouvel An).
– Jeudi, vendredi et samedi de la Semaine sainte (avril). Il s’agit de la fête la plus importante en Amérique latine. C’est LA semaine de vacances des Guatémaltèques. Durant ces jours fériés, rien ne fonctionnent (pas même les bus), il est impératif de réserver très tôt. C’est une manifestation à ne pas manquer si vous souhaitez une immersion dans la culture latine et guatémaltèque. Festival de couleurs assuré !
– 1er mai (fête du Travail).
– 10 mai (fête des Mères – férié pour les employées mères).
– 30 juin (jour de l’Armée).
– 15 août (Assomption).
– 15 septembre (fête nationale).
– 20 octobre (jour de la Révolution guatémaltèque de 1944).
– 1er novembre (Toussaint). Chaque année, pendant 12 jours (à partir du 21 octobre), de nombreuses festivités religieuses et évènements culturels pour célébrer les saints. Dans le village de Todos Santos, les festivités figurent parmi les plus belles et les plus authentiques du Guatemala. Habillés de costumes traditionnels tissés à la main, les todosanteros emplissent les rues du village de couleurs et danses folkloriques.
– 24 décembre après-midi et 25 (Noël).

En plus de ces jours fériés, il en existe d’autres qui ne sont pas officiels, des fêtes régionales ou les fameux “ponts” (week-ends prolongés).

©tiago-lopes-fernandez

Que mange-t-on au Guatemala ?

Contrairement à son voisin le Mexique, la cuisine Guatémaltèque n’a rien de gastronomique. La pauvreté ne permet pas toujours d’ajouter des ingrédients plus luxueux et dans les campagnes, on recherche surtout à se nourrir avec des plats qui tiennent au corps. La cuisine au Guatemala possède des influences d’Inde, d’Espagne, des Caraïbes et des Etats-Unis.

La cuisine traditionnelle est sous influence du milieu naturel. Le maïs est présent partout, c’est l’aliment de base de l’alimentation au Guatemala. On le retrouve mêlé aux haricots noirs, riz, œufs et au poulet dans les hautes altitudes, à la viande dans le Petén et aux poissons et fruits de mer sur la côte Caraïbes.

©annapustynnikova

Parmi les spécialités, régionales ou nationales, voici les « incontournables » :

-Le Chirmol : une sauce à base de tomates, d’oignons et de piments servie avec de la viande ou des œufs.
-Le guacamole : véritable vedette internationale, le guacamole est une purée d’avocats mélangée à du citron vert, du piment et de la coriandre.
-La Viande : souvent servie grillée au feu de bois.
-Frijoles : haricots rouges en sauce, soit nature, soit cuisinés avec de petits morceaux d’oignons …
-Le Tapado, cuisine Garifuna sur la côte Caraïbes : soupe de poissons et crustacés au lait de coco, coriandres et épices, un délice !

Vous y trouverez aussi de nombreuses boissons désaltérantes ou alcoolisées qui méritent d’être goûtées :

-La bière : la Gallo est la bière nationale du Guatemala.
-La tequila : cet alcool fort, à base d’agave, connu dans le monde entier.
-Le venado, le Guaro ou le licor : sont des alcools à base de canne à sucre.
-La Chicha : alcool issu de la fermentation du maïs. 
-Le rhum Zacapa :
dont la renommée est désormais mondiale. Avec ses notes sucrées, de vanille et de miel, ce rhum ravira les amateurs. Le Solera, est un assemblage de rhum vieux. La maison Zacapa a d’ailleurs été élu, meilleur rhum du monde à plusieurs reprises,  il serait bête de ne pas en ramener une bouteille.

Côté dessert, nous vous conseillons de gouter le Chocobanano : une banane baignée dans le chocolat puis placée au congélateur avant d’être mangé comme une glace.

Us & coutumes : à faire et à ne pas faire au Guatemala

Faire :
-Dire bonjour, sourire (même avec le masque), faire preuve de courtoisie.
-Essayer de parler espagnol, même mal, ce n’est pas grave, les locaux apprécieront l’effort.

Ne pas faire :
Prendre des photos des locaux sans leur autorisation préalable. Si vous promettez d’envoyer la photo, assurez-vous de le faire !
– Se promener torse nu ou en short dans la jungle : c’est dangereux au niveau des piqures d’insectes et moustiques (surtout la nuit tombée).
-Partir en randonnée sans son K-way, à la saison des pluies, même s’il fait beau un orage n’est jamais bien loin.
En cas d’agression, ne pas répliquer, ni résister. Ne pas jouer les héros, les armes à feu sont courantes dans le pays.

Dans votre valise

Ca y est, vous êtes parés au départ… ou presque ! Etes-vous sûrs d’avoir bien pensé à tout, de ne pas oublier le petit rien qui pourrait transformer le cours de vos vacances ? Pour vous aider, Maya authentique vous a  préparé une petite liste, non exhaustive, des affaires pratiques à prendre avec vous lors de votre voyage au Guatemala.

Tout d’abord, n’oubliez pas que le climat est très varié au Guatemala, notamment en fonction de l’altitude et de la saisons sèche/pluie. Selon les régions visitées, certaines affaires deviendront essentielles ou, au contraire, peu utiles.

randonnee-temple-maya

©blackday

Bagages :

Utilisez des bagages solides et résistants qui ne dépassent pas les 23 kg autorisés par les compagnies aériennes.
Le sac à dos de type « backpack » peut-être une bonne option pour se déplacer facilement et faire un voyage Trek.

Vêtements :

– Une tenue chaude (pull, petite doudoune compact, pantalon), qui vous servira notamment si vous vous rendez dans une région montagneuse ou si vous prenez un bus pour vous déplacer (l’air conditionné étant souvent très fort)
– Des habits couvrants, pantalon et manches longues, légers et amples, pour vous couvrir, le soir, et éviter les moustiques ou les bestioles (si vous faites, par exemple, une randonnée dans la jungle, prévoyez également des chaussettes montantes)
– Maillot de bain, tubas, masque, serviette de plage…
– Chapeau, lunettes de soleil
– Des chaussures ouvertes et / ou tongs
– Une paire de chaussures fermées adaptée à la marche (chaussures de marche, baskets) qui vous servira lors de la visite des sites mayas, ou de randonnées, etc.
– Un imperméable (indispensable lors de la saison des pluie prévoir un type gore-tex).

Trousse de toilette :

– Une trousse à pharmacie pour soigner les petits bobos, contenant notamment de l’anti-moustique (n’hésitez-pas à prendre, en complément, de l’essence de citronnelle, c’est naturel et très répulsif), du désinfectant, compresses stériles, pince à épiler et pansements, de l’anti-diarrhéique, du paracétamol, antibiotiques, aspirine, une crème apaisante contre les piqûres d’insectes, de la crème solaire et de l’après-solaire, du désinfectant pour les mains…

Electronique :

– Votre appareil photo, en vous assurant que vous avez bien pris le chargeur et que vous avez assez de place sur votre carte SD
– Votre téléphone portable et son chargeur
– Un adaptateur universel (prise américaines à broches plates. Le courant est de 110 volts)

Astuce : pour être sûr que vos appareils électroniques ne souffrent pas de l’humidité (pour éviter, par exemple, l’éternelle tache d’humidité de la lentille de votre appareil photo), munissez-vous de billes anti-humidité (silica), du même genre que celles qu’on trouve dans les boites de chaussures neuves. Elles garderont vos appareils bien au sec !

Documents officiels :

– Votre passeport, valide au moins six mois après votre retour. Pendant le vol, on vous donnera le permis de séjour touristique (document bleu clair). Conservez-le, il vous sera demandé au moment de quitter le pays. Ce permis de séjour est valable 90 jours maximum.
-Votre permis de conduire (faites une demande, si possible, pour un permis international avant de partir, même si ce n’est pas obligatoire)
– Une photocopie de vos passeports, permis de conduire, billets d’avions, etc. Gardez également une version numérique de ces dernières et prenez le soin de les stocker à un endroit accessible sur internet (votre boite mail, dropbox…).

Autres :

– Une lampe frontale
– Un briquet
– Un cadenas
– Vos masques en tissu et/ou chirurgical
– Guide touristique du Guatemala
– Un petit cadeau (spécialité culinaire de votre région) à offrir à votre famille si nuit chez l’habitant. Une petite attention propice à la discussion et l’échange interculturel.

Quels souvenirs rapporter de votre voyage au Guatemala ?

L’artisanat local : le Guatemala est un pays particulièrement riche en artisanat. On y trouve de nombreuses spécialités régionales manufacturées localement. Ainsi, outre les éternels magasins à souvenirs quelque peu surfaits et spécialement dédiés aux « gringos », qui recèlent par ailleurs de bonnes affaires, si tant est que vous négociez les prix, il vous arrivera sans doute d’avoir l’occasion d’acheter vos souvenirs directement aux artisans. S’il est bon de négocier les prix, n’en abusez pas : l’artisanat est une perle du Guatemala qu’on gagne à encourager.

©francoise-bro

Parmi les produits sympas à rapporter, vous trouverez notamment :

– Des bijoux en argent ou en jade
– Du café et ses produits dérivés (liqueur)
– Des tissus
: ce sont de superbes tissus très colorés, tissés main, représentatifs des différentes ethnies Guatemala. Vous trouverez des vêtements, Mochilas (sacs),couverture, chemin de table, etc.
– Des poteries : vases, objets décoratifs.
– Du Rhum : 
la Guatemala est un très grand producteur de rhum, le Zacapa a d’ailleurs été élu, meilleur rhum du monde à plusieurs reprises,  il serait bête de ne pas en ramener une bouteille.

Mais surtout, n’oubliez pas : les meilleurs souvenirs sont ceux qui restent gravés dans vos cœurs !

Sécurité

Qu’en est-il de la sécurité au Guatemala ?

Voilà une question bien légitime : vous partez en vacances au Guatemala pour découvrir les sites Mayas, vous vous dépaysez au cœur de paysages extraordinaires et rencontrez la population, en aucun cas pour vous inquiéter de problèmes de sécurité, quels qu’ils soient. Fort heureusement, vous pouvez être rassurés, le Guatemala est un pays sûr et accueillant pour les touristes, notamment pour les familles avec enfants qui sont sacrées aux yeux des Guatémaltèques.

Il est vrai que le taux de criminalité, principalement dans la capitale de Guatemala City, est élevé, mais en réalité, ces chiffres sont les tristes conséquences des maras (gangs) qui continuent de sévir dans le pays. Il s’agit donc de règlements de comptes entre gangs, loin des zones touristiques que nous vous proposons.

Pas de paranoïa, nous vous conseillons simplement d’adopter des règles de conduites différentes de l’Europe mais comparable à d’autres régions du monde :

– Dans la capitale du Guatemala (et particulièrement dans la zona 1 où se trouvent les hôtels bon marché) ainsi qu’à Belize City, la plus grosse ville du Belize, éviter de marcher dans les rues après la tombée de la nuit (vers 18h).

-Si vous avez des objets de valeurs, placez-les dans un coffre sécurisé de votre chambre d’hôtel, n’adoptez pas un comportement ostentatoire. De préférence, lorsque vous sortez, laissez votre passeport dans votre hôtel (sous clef) et promenez-vous avec une photocopie de ce dernier.

Ne pas changer d’argent dans la rue ; ce que l’on gagne au change peut être vite perdu…

– Ne pas sortir d’une banque avant d’avoir soigneusement rangé ses billets. Éviter les « bananes », trop visibles, pour ranger son argent. Evitez de vous promener avec de grosses sommes d’argent sur vous, qui pourraient faire le bonheur d’un pickpocket et ayez toujours sur vous une petite somme d’argent en liquide, en dehors de votre porte-monnaie. Cela s’avèrera particulièrement pratique pour régler vos petits achats sans attiser la convoitise ou en cas de barrage routier.

– Quand on arrive dans une ville ou un village inconnu, s’arrêter dans un lieu sûr (café, resto, hôtel) pour chercher une adresse ou demander des renseignements.

Et en autotour ?

Les autotours sont une manière agréable et très pratique de sillonner le pays. De plus, Maya authentique s’engage pour votre sécurité, en ne vous proposant que des itinéraires testés et sécurisés.

Eviter de circuler en voiture le soir et la nuit d’une manière générale est une bonne pratique. Pour des raisons de sécurité, certes, mais aussi parce que, la nuit, certains véhicules et vélos roulent sans lumière, sans parler des piétons et des animaux qui traversent… Partir tôt le matin (6h-7h) et arriver dans l’après-midi. Ne pas laisser les bagages sans surveillance et visibles dans la voiture, préférez les places de parking surveillées, notamment celles de vos hôtels, et/ou dans des zones à fort passage.

Puis-je voyager avec mes enfants ?

Le Guatemala est une destination rêvée pour un voyage en famille, avec vos enfants. C’est un pays très vivant qui stimulera l’imaginaire et la curiosité de vos enfants : vestiges mayas, villes colorées, saveurs inconnues … C’est l’émerveillement à coup sûr !

©hugo

Le panel d’offres d’hébergements garantit un large choix en matière d’hébergements adaptés aux familles et aux enfants. De même, Maya Authentique met à votre disposition des sièges auto pour des transports en toute sécurité.

Pour ce qui est de la nourriture, si vos bambins ne se laissent pas convaincre par la cuisine locale ou ne supportent pas les plats épicés, vous trouverez toujours des options de restaurants proposant des plats locaux non pimentés ou internationaux. Notre agence ou votre guide local est là pour vous en suggérer.

Si vous êtes attachés à certaines marques de couches ou de produits pour vos enfants, emportez tout ce que vous pouvez avec vous et faites le plein dans les supermarchés.
Le lait frais est rare et peut ne pas être pasteurisé. Les briques de lait et le lait en poudre sont bien plus courants.
Dans les villes, les femmes étrangères allaitent rarement en public, et se montrent discrètes lorsqu’elles le font.

Pour vos enfants de jeunes âges, préférez emporter le porte-bébé, plutôt que la poussette, c’est indispensable au Guatemala. Les trottoirs en pierres pavées sont très peu pratiques pour la poussette et si l’on décide de se déplacer en tuk-tuk, elle devient surtout encombrante.

©martin

Enfin, ce ne sont pas les activités en famille qui manquent : découverte des volcans, observation des oiseaux, baignades ou plongée dans les piscines naturelles, observation de baleines/tortues marines, snorkeling dans les Caraïbes, randonnées à vélo ou en kayak sur le lac Atitlan, visite de ruines mayas, rencontrer avec la population locale…  Vous êtes sûrs de passer des moments d’exception en famille !

Maya authentique met un point d’honneur à ce que votre voyage en famille se passe à merveille. C’est pourquoi nous sélectionnons avec soin les offres d’hébergement familles, pour vous garantir de dormir sur vos deux oreilles, en tout confort. Par ailleurs, toutes les réductions que nous obtenons pour vos enfants sont directement prises en compte et répercutées dans vos devis.

Santé

Qu’en est-il de la santé ?

Comme pour la plupart des pays exotiques, certaines précautions sont à prendre pour éviter tout désagrément au Guatemala :

– « Tourista » : découvrir un nouveau pays, c’est aussi changer d’alimentation et se confronter à de nouvelles bactéries auxquelles on n’est pas habitués. Pour éviter tout problème digestif, pensez à respecter des règles d’hygiène de base (se laver et se désinfecter les mains régulièrement…), à ne pas boire l’eau du robinet et à éviter, si vous vous sentez ballonnés, les crudités. Surtout, reposez-vous bien la première nuit, car le décalage horaire, la fatigue et l’altitude peuvent en aggraver les symptômes.

– Insolation : la chaleur et le soleil auront beau vous enchanter, il est important de s’en protéger et de boire beaucoup d’eau, même lorsque vous n’avez pas la sensation de soif, pour éviter toute insolation, notamment pour vos enfants.

– Moustiques : outre les irritations qu’elles suscitent, les piqûres de moustiques peuvent parfois transmettre des maladies. Si le Guatemala n’est pas un pays à haut risque, on y trouve néanmoins des cas de dengue, de paludisme et de zika. Certaines régions sont à plus haut risque à cause de leur végétation luxuriante. Ayez les bons réflexes : protégez-vous avec de l’anti-moustique, couvrez-vous les bras et les jambes, notamment au crépuscule et pendant la nuit et veillez à dormir avec une moustiquaire. Les traitements contre le paludisme ne sont pas systématiques selon les régions où vous irez. Avant de partir, consultez votre médecin pour en savoir plus.

– Insectes et animaux sauvages : faites attention aux visiteurs indésirables. De même, ne vous approchez pas les chiens errants ou autres animaux qui pourraient vous transmettre la rage.

Il n’y a pas de vaccins obligatoires pour se rendre au Guatemala. Toutefois, il est fortement recommandé de mettre à jour la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite, ainsi que la ROR (Rubeole- Oreillons- Rougeole), notamment pour les enfants. De même, les vaccins de la fièvre typhoïde, de la méningocoque et des hépatites A et B sont recommandés.

Concernant la Covid 19 et la vaccination (pass vacinal), il est important de prendre connaissance des restrictions d’entrée sur le territoire Guatémaltèque sur la page Mesures de Prévention Coronavirus.

 Encore un doute, une question ? Grâce à la communauté bynativ, dont nous faisons partie, vous pouvez poser vos questions à un docteur spécialiste des régions tropicales ! Pour cela, il vous suffit de lui écrire à l’adresse suivante : sante.en.voyage@bynativ.com

Il répondra en détail à toutes vos interrogations.

Transports

Vols internationaux et liaisons domestiques au Guatemala

Le Guatemala est un pays facilement accessible par liaison aérienne ! Notre statut d’agence locale ne nous permet malheureusement pas de vous réserver vos billets d’avions internationaux.

Cependant, grâce à notre partenariat avec bynativ, nous vous offrons la possibilité de réserver vos billets d’avion en quelques clics via leur moteur de réservation de vols bynativ.

En effectuant votre réservation via ce moteur, les émissions CO2 de votre vol sont entièrement absorbées. bynativ s’engage à compenser l’équivalent de votre empreinte carbone en contribuant à des projets de reforestation partout dans le monde !

L’Aeropuerto La Aurora (GUA) de Ciudad de Guatemala est le principal aéroport international du pays. Le seul autre aéroport qui accueille des vols internationaux (depuis Belize City) est celui de Flores (Aeropuerto Internacional Mundo Maya). La compagnie aérienne nationale, Avianca, est une filiale de la compagnie colombienne du même nom.

Venir au Guatemala depuis la France

Il n’y a pas de vols directs pour le Guatemala au départ de Paris.
La destination est principalement desservie par Iberia (via Madrid) et par Delta Air Lines, American Airlines et Taca International Airlines, via Atlanta, Miami ou Dallas (Formulaire ESTA obligatoire).
Air France dessert le Guatemala via le Mexique avec 2 escales (environ 17h de vol). Les escales allongent considérablement la durée du trajet, il faut compter entre 15 et 20 heures de voyage.
Les tarifs se situent entre 700 € et 1 200 €.

Le Guatemala en voiture, c’est possible ?

Oui, il est même très pratique de sillonner le pays en voiture, pour pouvoir s’aventurer hors des sentiers battus et profiter des sublimes paysages qu’offrent le pays ! Que ce soit avec un guide chauffeur ou en autonomie, nous nous chargeons de la location de votre voiture et de votre feuille de route !

Et le bus, est-ce une bonne idée ?

Le bus est le moyen de transport en commun le plus répandu au Guatemala. Il constitue un excellent moyen de locomotion, d’autant plus que vous en trouverez de très confortable, deluxe. Pour votre confort et votre sécurité, nous choisissons les meilleures compagnies de bus pour vos trajets. Ainsi, vous vous déplacerez sereinement, pour le plus grand plaisir de vos yeux !

Hébergement

Quels sont les types d’hébergement proposés chez Maya authentique ?

Chez Maya Authentique, il n’y a pas de règles absolues, en matière d’hébergements, tout simplement parce que nous nous plions à vos envies, pour faire de votre voyage une expérience véritablement sur-mesure.
Nous avons, bien entendu, un panel d’hébergements de toutes gammes et prix, que nous avons sélectionné pour leur qualité et leurs excellents niveaux de services. Ainsi, nous saurons vous conseiller et trouver les hébergements qui vous conviennent le mieux pour chacune de vos étapes.

Notre agence locale se déplace régulièrement au sein de ces adresses pour tester la qualité des prestations et vous proposer les meilleurs hébergements au Guatemala. De plus, chez Maya Authentique, nous nous engageons dans un tourisme solidaire et responsable. Ainsi, nous avons développé au fil des années, des relations de confiances avec des communautés et des habitants pour vous proposer des expériences de nuits chez l’habitant authentiques et avec un impact positif pour vos hôtes.

N’hésitez pas à varier les plaisirs, pour rendre votre séjour encore plus exceptionnel !

Quel est le meilleur moment pour réserver ?

Quelle que soit la période de l’année à laquelle vous souhaitez venir visiter le Guatemala, ce qui est certain, c’est que plus vous vous y prendrez à l’avance, plus nous pourrons vous garantir des réservations dans les hôtels de vos choix. Pour certaines périodes de l’année, comme la fête des morts (fin octobre, début novembre), Pâques ou les fêtes de fin d’année, nous vous recommandons même de vous y prendre, si possible, plus de six mois à l’avance.

Cependant, n’ayez crainte ! Si vous êtes plutôt de ceux pour qui anticiper n’est pas vraiment un mantra, nous saurons vous dénicher, sinon nos hôtels préférés, quelques sympathiques hébergements !

Quels sont les avantages à opter pour un circuit accompagné au Guatemala ?

Le Guatemala est un pays à la culture, à l’histoire et à la gastronomie d’une richesse inégalée. Sublime, dans toute sa diversité, vous aspirez à le sillonner pour qu’il vous livre tous ses secrets. Vous rêvez de découvrir le pays de l’intérieur, ses anecdotes, ses bonnes adresses, de vous hasarder hors des sentiers battus, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer.

Ça tombe bien, nos guides, francophones/anglophones/hispanophones, sont là pour vous aiguiller ! Qu’ils soient guatémaltèques ou qu’ils aient élu domicile au Guatemala depuis des années, ils connaissent parfaitement le pays et se réjouissent de vous le faire découvrir. Ils vous permettront d’aller plus loin dans votre découverte du pays, en toute sécurité.

Votre guide sera à votre écoute et vous permettra de vivre des moments inoubliables. Ils apporteront une forte dimension humaine à votre voyage, le rendant authentique et unique.

Un voyage sur-mesure en Amérique centrale ?
Faites nous part de vos envies
Nos garanties